Comment financer la formation professionnelle ?

Les réformes de la formation se sont succédé ces dernières années et le lancement de l’application « Mon compte Formation » apporte de profonds changements. Ainsi, nous allons vous présenter comment financer une formation.

La loi “Avenir professionnel” transforme en profondeur l’organisation de la formation professionnelle. Elle a transformé les OPCA qui sont devenues des OPCO. Ainsi, aujourd’hui, les entreprises n’ont plus forcément le même interlocuteur pour définir leur plan de développement des compétences. Voyons les différentes possibilités pour financer la formation en entreprise.

Qu’est-ce qu’un OPCO ?

Les Opérateurs de Compétences, ou OPCO, sont de vrais moteurs pour financer la formation en entreprise. Leurs missions ont fortement évolué depuis janvier 2019 avec entre autres :

  • Le Financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation.
  • Le soutien des branches professionnelles dans la mise en place de la Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC), les prises en charge des contrats d’apprentissage et de professionnalisation et la construction des référentiels des certifications professionnelles.
  • L’accompagnement des TPE et PME dans la définition de leurs besoins de formation pour mieux les informer sur la formation professionnelle.

Comment financer une formation par un OPCO ?

Pour être financée par un OPCO, une action de formation doit répondre aujourd’hui à des critères fondamentaux :

  • Des objectifs professionnels qui doivent être définis dans le cadre d’un parcours de formation.
  • Un programme de formation détaillé.
  • Des modalités d’évaluation.

Il n’y a plus de contraintes horaire. En effet, une formation de deux heures qui répond à un objectif professionnel est finançable. Il sera simplement nécessaire d’indiquer une date de début et une date de fin de l’action de formation.

Comment financer une formation par le FNE-Formation ?

Depuis la crise sanitaire de la Covid 19, l’État a mis en place des solutions dans le domaine de la formation. Ainsi, le FNE-Formation permet d’obtenir des subventions dans le domaine de la formation. Ce dispositif permet de former des salariés en situation d’activité partielle. Ainsi, l’État prend en charge à 100 % les formations des salariés en activité partielle.

Voici les 4 étapes simples pour bénéficier de ce dispositif :

  1. Envoyez votre demande de prise en charge simplifiée à la DIRECCTE.
  2. Vous recevez une convention de la DIRECCTE
  3. Vos collaborateurs participent aux sessions de formation.
  4. Vous transmettez les justificatifs pour percevoir le montant de la prise en charge.

L’État peut financer la formation des salariés en prenant en charge 100% des coûts de formation, à hauteur de 1500 € TTC par participant. Au-delà de 1500€ TTC, le dossier doit faire l’objet d’une instruction plus détaillée. Notamment sur la justification du niveau du coût horaire.

Comment financer une formation via le CPF (Compte personnel de Formation) ?

Le CPF a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis 2015. Il est alimenté automatiquement tous les ans. Cet argent est à votre disposition. Vous pourrez l’utiliser comme vous le souhaitez sur des formations de votre choix. Ce dispositif est aujourd’hui très connu du public. En effet, depuis novembre 2019, il est possible de télécharger l’application mobile « Mon cpf ». Sur cette application, vous retrouverez le solde de cette cagnotte. Mais également le catalogue des formations éligibles au CPF. Une fois votre choix effectué, vous pourrez directement acheter votre formation grâce à votre cagnotte. Si cela est nécessaire, vous pourrez compléter le reste du montant à payer avec votre carte bleue.

Comment est alimentée la cagnotte du CPF ?

Les salariés, travailleurs indépendants, professions libérales ou non-salariées ou encore les conjoints collaborateurs, ont droit au CPF. Depuis début 2020, ce compte est alimenté de 500€* par an dans la limite de 5 000€ pour un cadre. Cela peut aller jusqu’à 800€ pour les travailleurs non-qualifiés (dans la limite de 8 000€). Cette somme est utilisable durant votre vie active, à votre seule initiative :

  • soit librement pour suivre une formation en dehors de votre temps de travail.
  • soit avec l’autorisation de votre employeur pour suivre une formation sur votre temps de travail en conservant votre salaire.

 

Vous souhaitez vous former à l’une de nos formations ? Nous vous accompagnerons dans le choix de la solution de financement la plus adaptée à votre situation.